Panier

Votre panier est vide
Visiter la boutique

5. [Suis-je amoureux ? - Oui, puisque j'attends.]

L’autre, lui, n’attend jamais. Parfois, je veux jouer à celui qui n’attend pas; j’essaye de m’occuper ailleurs, d’arriver en retard; mais, à ce jeu, je perd toujours : quoi que je fasse, je me retrouve désoeuvré, exact, voire en avance. L’identité fatale de l’amoureux n’est rien d’autre que : je suis celui qui attend.

Roland Barthes, Fragments du discours amoureux.

Des milliards d’atomes font son corps toujours souple. Leur friction lui tient chaud jusque dans la voix. Ils se mettent à plusieurs pour penser, sourire, aimer, se taire. Ils se déferont comme un parfum se dissipe.

Mina Loy, éperdument, un livre de Mathieu Terence

nu

Nu debout 1961, le nouvel opus de la collection Coup d’oeil est en vente dès aujourd’hui au 19 rue de l’Arc de triomphe et au 25 rue de Turenne. Il sera prochainement disponible sur le site et en librairie.

capt

En guise d’avant-goût à la renaissance d’Edwarda qui publiera prochainement un douzième numéro, nous vous invitons à une lecture de  Captures, reccueil de nouvelles édité par Edwarda en 2013, et dont l’auteur, Dominique Ristori, est un précieux complice de la revue.

Le Glowing café, ce nouveau lieu où l’on savoure les nourritures du corps comme celles de l’esprit, situé au 19 rue de l’Arc de triomphe, Paris 17ème, aura le plaisir de vous accueillir pour l’occasion le samedi 3 décembre à 14h.

Les places étant limitées à 19 personnes, veuillez vous inscrire en envoyant un mail à contact@edwarda.fr